Saison 2015/16 Nîmes Olympique 24H/24 Les absents ont eu tort

Les absents ont eu tort

Première victoire pour les Crocos vendredi face à une équipe de Metz invaincue jusqu'alors, et quelle victoire !

Les Nîmois ont enfin réussi à concrétiser leurs nombreuses occasions, et ont réussi un match plein et abouti, qui lance enfin leur saison.

Et forcément, première victoire oblige, c'est presque une équipe type qui peut se dessiner pour le coach Pasqualetti, ce qui fait penser que les absents de vendredi ont bien eu tort...

Ces absents qui sont-ils ? Petit topo de la situation, poste par poste :

Sur le coté gauche de la défense, Valls auteur de prestations solides semble en mesure de déloger le vieillissant Harek, qui aurait pu être titularisé à Metz car finalement pas suspendu.

En défense centrale, une concurrence entre Guihoata, Barrillon et Marin va s'installer, au détriment de Romain Elie, blessé au mauvais moment et qui aura du mal à revenir dans la course.

En milieu de terrain, Hermach et Azouni sont promis à un avenir radieux et formeront peut-être une des meilleures paires de milieux défensifs de la Ligue 2 avec plus d'automatismes. Fabre semble devoir jouer les remplaçants de luxe avec sans doute plus de temps de jeu à domicile, et Anthony Briançon, tout comme Elie, s'est blessé au bien mauvais moment.

Du côté des milieux offensifs, Tchenkoua, Savanier, Sergio et Cissokho se disputeront les deux ou trois postes suivant le schéma tactique employé. Nasser Chamed aura sans doute bien du mal à bousculer cette hiérarchie, et Antonin Bobichon est laissé à disposition de la réserve depuis la fin du Mercato.

Enfin, en attaque, Mounié possède désormais un but (et donc un temps) d'avance sur Koura, et sans doute plusieurs longueurs sur Renaut Ripart qui devrait rester en réserve et Toifilou Maoulida, que l'on attend davantage présent devant le but que devant la toile...